Chargement Évènements

La Femme Baobab Duo (Cie Acrobatica Machina)

Catégorie d’évènement:
  • Cet évènement est passé

Infos & accès

Date:
7 mai
Heure :
21h00 - 22h00
évènement Tags:
,
Lieu
Auditorium di Pigna

Organisateur

CNCM Voce

Tarifs

Adulti / adultes :
Gratuit
Studianti / étudiants :
Gratuit
Zitelli / enfants :
Gratuit

À propos

inResidenza : La Femme Baobab – Compagnie Acrobatica Machina

[…] comme le cycle du temps, des arbres, après le bourgeonnement et avant de s’éteindre il y a la transmission.
Que transmettons-nous ?

La Femme Baobab est née d’une réflexion sur l’immobilité comme destin féminin. Urgence de donner voix à ces femmes qui portent le monde, comme une célébration. Nous parlerons d’héritage familial, de sororité, de femmes qui se retrouvent sous l’arbre à palabre.

La Femme Baobab parle de la vie qui coule, imbibe, s’accumule en nous, dans nos jambes, jusqu’à l’immobilité.
Qu’est-ce donc qui s’accumule jusqu’à mener à l’immobilité ? La violence du monde, des hommes, des pertes. La peur, de vivre et de faire souffrir, d’être libre. La résignation. Alors on entre en résistance pour survivre.


Résumé :

« La femme Baobab arrive au bout du monde, regarde autour d’elle et se dit qu’elle est encore là, qu’elle a bien résisté. Puis elle se rend compte que la résistance ce n’est pas de la liberté, la résistance c’est de la force et que l’utilisation de la force conduit à l’épuisement et à l’amertume.

Et au bout du monde, viennent à elle des femmes et des enfants réfugiés, sous ses branches, sous sa peau, pour trouver la paix et l’amour. Alors elle comprend qu’elle n’a pas fini. Que comme le cycle du temps, des arbres, après le bourgeonnement et avant de s’éteindre il y a la transmission. Que transmettons-nous ? »

LIENS :
• Site Web
• Facebook

Production

– Lauriane Goyet (comédienne  – écriture & mise en scène)
– Enza Pagliara (chanteuse – création musicale)