Chargement Évènements

Camerata Figarella

Catégorie d’évènement:
  • Cet évènement est passé

Infos & accès

Date :
24 septembre
Heure :
21h00
Lieu
Auditorium di Pigna

Organisateur

CNCM Voce

Tarifs

Adulti / adultes :
15,00 €
Studianti / étudiants :
10,00 €
Zitelli / enfants :
gratuit

À propos

Jeux, célébrations, fêtes de ville et de villages, carnavals, rites ou encore théâtre.

La danse est partout, elle possède mille visages. Les danses de la Moresca racontant une histoire, la pizzica napolitaine guérissant les morsures de serpents, la girandula se voulait métaphore de la vie ou esprit créateur.

Le protagoniste de ce concert, c’est bien la musique instrumentale de danse, entraînant les corps et les pas des communautés depuis le fond des âges.

« Partita“ est une parole romane qui évoque le partage, la rencontre mais aussi une forme musicale qui a traversé les époques et qui a donné naissance à la suite de danses.

En tissant un lien parfois oublié entre le répertoire populaire et savant, le concert se pense comme une grande suite de danses, ou s’enchaînent répertoire et traditions d’époques différentes.

La partita c’est plus communément en italien le nom qu’on donne à un match de foot, que Pasolini aimait apparenter à la grande fête populaire du XXème siècle, un bal des temps modernes ?

Les musiciens de la Camerata Figarella interpréteront sur scène moresche, minuetti, valse, polka, allemande et zilimbrine évoquant le répertoire traditionnel insulaire avec en invitée d’honneur le violoniste du groupe Diana di l’Alba, Jean Yves Casalta.

Dialoguant avec le répertoire traditionnel, des œuvres de la littérature musicale baroque et classique européenne.

Parmi ces magnifiques pages de musiques, le public aura l’occasion de découvrir : Une suite de danse baroque appelée « Musique pour l’eau » de Telemann, un Menuet pour Octuor de Schubert, ainsi que l’évocation des danses paysannes hongroises dans la musique de Ligeti.

La cadence infatigable de la musique est au cœur de ce programme. À travers les cordes pincées de la cetera et de la contrebasse, les coups d’archets des violons et les envolées des instruments à vent sont ravivés les souvenirs de bal des villes et des villages.

Équipe
artistique

Avec :
Rebecca Raimondi, Ghjuvan’Liviu Casalta, Juliette Beauchamp – Violons
Natania Hoffman – Violoncelle
Lucca Alcock – Contrebasse
Chloé Balducchi – Basson
Noe Nillni – Trompette
Lauriane Maudry, Ange Sierakowski – Clarinettes
Alexander Bach – Luth/Théorbe